© 2018 marioncousineau - design Autonne

Marion Cousineau est née...

...deux fois. La première en France en Avril1984 et la seconde au Québec en Janvier 2011.

 

Sa première vie la mène de la Bretagne à la région parisienne, de la musique au sport, de l'informatique à la psychoacoustique, jusqu'à sa thèse de doctorat, qu'elle effectue au Département d'Études Cognitives de l'ENS à Paris. C'est pour approfondir ses recherches qu'elle s'envole vers Montréal.

C'est le début d'une deuxième vie qui la verra tomber, sans qu'elle l'ait vraiment prémédité, dans le spectacle vivant...  Au fil du temps, l'écriture, la musique et la scène prennent de plus en plus de place dans sa vie. Après avoir remporté tous les prix en tant que parolière au Festival en Chanson de Petite-Vallée en 2015, Marion complète l'année suivante le cursus de l'École Nationale de la Chanson à Granby. 

Depuis, elle fait tourner son récital solo - chansons entremêlées de poésies accompagnées à la basse électrique - entre le Québec, la Suisse et la France. Elle continue d'écrire pour les autres et d'affiner son " Geste " d'interprète en le frottant à différentes formes d'art de la scène (clown, conte, théâtre physique, cirque, ...). 

En 2018, elle est finaliste à la "Médaille d'Or de la chanson" à Saignelégier en Suisse, et au tremplin "À nos chansons" à Paris, marrainé par Anne Sylvestre, où elle remporte le Grand Prix du Jury et le Coup de Coeur du Public. Cette même année, elle fait aussi partie de la cohorte de Destination Chanson Fleuve, dont le parcours l'emmène des Francofolies de Montréal au Festival en Chanson de Petite-Vallée, en passant par le festival de Tadoussac. Elle y remporte le Prix UdA pour le Charisme et la présence sur Scène, le prix de la Tournée Découverte été 2019, et le Prix du Public.

"Tellement subtil, tellement léger,
tellement profond…"

                                                             Emilie

© David Desreumaux